Chercher dans la boutique Favorit Compte client Panier Catégories
Trouver
Sainfoin cultivé (Onobrychis viciifolia)
Vous êtes ici: Semences > Semences isolées > Trèfle
Sainfoin cultivé (Onobrychis viciifolia)

Sainfoin cultivé (Onobrychis viciifolia)

  • Plante fourragère
  • pour les sols secs, peu profonds et crayeux à des altitudes plus élevées et plus rugueuses
  • Quantité d’application: 2 g / m²
Composition
100 %Esparsette
Sainfoin cultivé (Onobrychis viciifolia), 25 kg https://www.agrarshop-online.com/images/produkte/esparsette_t.png 0741187281539 NewCondition Product 105112 Le sainfoin cultivé [1] (Onobrychis viciifolia), également appelé Sainfoin fourrager, dans les siècles précédents parfois Esparcette, est une espèce de la famille des Fabacées (Onobrychis) de la sous-famille des Faboideae. Il est principalement utilisé comme plante fourragère sèche et comme conditionneur de sol. Aspect et feuilles Le Sainfoin cultivé pousse comme une plante herbacée vivace et atteint des hauteurs de 30 à 90 centimètres. La tige est dressée. Les feuilles alternes sont disposées en pétiole et en limbe. Le limbe imparipenné a six à douze folioles. Les folioles sont ovales avec une longueur de 15 à 25 millimètres et une largeur de 4 à 7 millimètres. Inflorescence, floraison et fruit L’inflorescence racémeuse à longues tiges, densément fleuries, est ovale avant l’ouverture, arrondie au sommet et large d’environ 1,5 à 3 centimètres au moment de la floraison. Les tiges florales ne mesurent que 1 à 1,5 millimètre de long. Les bractées mesurent de 3,5 à 4 millimètres de long et à peine plus courtes que le calice. Les fleurs hermaphrodites sont zygomorphes et quintuple avec une double enveloppe florale. Les cinq sépales sont poilus laineux. Le rose avec quelques nuances de blanc de pétales mesure 10 à 14 millimètres de long et se tient ensemble dans la forme typique de la fleur de papillon. Le drapeau a à peu près la même longueur que le bateau. L’aile émoussée, souvent veinée pourpre, mesure 3 à 4 millimètres de long et est plus courte que le calice. Les légumineuses mesurent de 6 à 8 millimètres de long et ont un peigne recouvert de six à huit épines épaisses jusqu’à 1 millimètre de long. La période de floraison s’étend de mai à juillet. Les fruits mûrissent de juillet à septembre. Nombre de chromosome - Le nombre de chromosome est de 2n = 28. [2] écologie Le sainfoin fourrager est une hémicryptophyte (plante à tige), pionnière du sol brut et profondément enracinée, car elle possède des racines jusqu’à 4 mètres de profondeur pour s’adapter à la sécheresse. [2] Elle a des nodules racinaires avec des bactéries fixatrices d’azote. Sur le plan écologique, les fleurs sont faiblement protérandriques fleurs papillon avec dispositif de pliage. Le drapeau est équipé d’un veinage violet comme une ligne de sève. Lorsque des insectes suffisamment lourds se mettent sur la plante, le bateau se replie. le ventre de l’insecte est couvert de pollen qui sera plus tard réparti sur la couche végétal. À un stade ultérieur de la floraison, les pistils sont libérés. Le nectar est abondant et accessible aux abeilles à langue courte;la plante est donc un bon pâturage pour les abeilles. En plus de nombreuses espèces d’abeilles, des papillons et des syrphes ont également été observés comme pollinisateurs. L’auto-pollinisation n’est pas possible. Les fruits collent aux animaux avec leur surface épineuse et sont ainsi transportés (Velcro étalé). Il est probable que la propagation se fasse également par le biais des ongulés. Occurrence Le Sainfoin cultivé est originaire de la région méditerranéenne, du sud-est de l’Europe et de la Sibérie [3]. Il a été apporté par l’homme avec la colonisation de l’Europe centrale et y est donc considéré comme un archéophyte naturalisé [4]. Au XVIIIe siècle, Il a été cultivé comme plante fourragère en Europe centrale où il s’est répandu de façon irrégulière [3]. Il est presque totalement absent dans les basses terres d’Europe centrale, absent dans certaines régions des chaînes de montagnes basses d’Europe centrale à roche peu calcaire et dans les Alpes à roche peu calcaire;sinon, il se trouve de façon dispersée en Europe centrale [3]. En Allemagne, le sainfoin cultivé n’est que relativement dispersé. On le trouve dans le reste de l’Europe et en Asie occidentale. Dans le Nouveau Monde, il est considéré comme un néophyte. Le sainfoin cultivé colonise les pelouses ensoleillées et sans calcaire, les pelouses semi-arides, les buissons légers et secs, les bords de routes et les remblais. [3] Il prospère mieux sur des sols limoneux et de lœss chauds, riches en chaux, modérément secs, principalement profonds. [3] Dans les Alpes d’Allgäu, il s’élève dans le Vorarlberg am Hirschberg près de Bizau à une altitude de 1500 mètres. [5] Selon Ellenberg, il s’agit d’une plante légère, un indicateur de chaleur, à étalement subcontinental, un indicateur de sécheresse, préférant les endroits pauvres en azote et une espèce d’association de prairies semi-arides subocéaniques (Mésobromion). [6] En Europe centrale, il prospère principalement dans les prairies semi-arides fauchées avec le Bromus erectus. [2] Références individuellesOnobrychis viciifolia Scop., sainfoin cultivé. Dans: FloraWeb.de. Erich Oberdorfer : Flore d’excursion végétale-sociologique pour l’Allemagne et les régions voisines. 8. édition. Verlag Eugen Ulmer, Stuttgart 2001, ISBN 3-8001-3131-5. Page 607. Dietmar Aichele, Heinz-Werner Schwegler : Les plantes à fleurs d’Europe centrale. 2. édition. Volume 2 : De la famille des ifs à celle des papillons. Franckh-Kosmos, Stuttgart 2000, ISBN 3-440-08048-X. Eckehart J. Jäger, Klaus Werner (éd.) : Exkursionsflora von Deutschland - Excursion flore de l’Allemagne. Fondé par Werner Rothmaler. 10ème édition révisée. Volume 4 : Plantes vasculaires : Volume critique. Elsevier, Spektrum Akademischer Verlag, Munich/Heidelberg 2005, ISBN 3-8274-1496-2. Erhard Dörr, Wolfgang Lippert : Flore de l’Allgäu et de ses environs. Volume 2, page 150. IHW-Verlag, Eching près de Munich, 2004. ISBN 3-930167-61-1 Heinz Ellenberg : Végétation de l’Europe centrale avec les Alpes dans une perspective écologique, dynamique et historique (= UTB pour science. Grande série. Volume 8104). 5ème édition, fortement modifiée et améliorée. Eugen Ulmer, Stuttgart (Hohenheim) 1996, ISBN 3-8252-8104-3, p. 1049. Rudolf Schubert, Günther Wagner : Dictionnaire botanique. 12. édition. Eugen Ulmer, Stuttgart 2000, ISBN 3-8001-2742-3, p. 391. Günther Blaich : Fiche technique avec photos.
25 kg
No. produit: 105112
EAN: 0741187281539
✔ En stock, délai de livraison: 1-3 jours ouvrables
81,14 €*
(3,25 € / 1 kg)
Enregistrer ce produit Enregistrer ce produit
Description de Sainfoin cultivé (Onobrychis viciifolia)
Le sainfoin cultivé [1] (Onobrychis viciifolia), également appelé Sainfoin fourrager, dans les siècles précédents parfois Esparcette, est une espèce de la famille des Fabacées (Onobrychis) de la sous-famille des Faboideae. Il est principalement utilisé comme plante fourragère sèche et comme conditionneur de sol. Aspect et feuilles Le Sainfoin cultivé pousse comme une plante herbacée vivace et atteint des hauteurs de 30 à 90 centimètres. La tige est dressée. Les feuilles alternes sont disposées en pétiole et en limbe. Le limbe imparipenné a six à douze folioles. Les folioles sont ovales avec une longueur de 15 à 25 millimètres et une largeur de 4 à 7 millimètres. Inflorescence, floraison et fruit L’inflorescence racémeuse à longues tiges, densément fleuries, est ovale avant l’ouverture, arrondie au sommet et large d’environ 1,5 à 3 centimètres au moment de la floraison. Les tiges florales ne mesurent que 1 à 1,5 millimètre de long. Les bractées mesurent de 3,5 à 4 millimètres de long et à peine plus courtes que le calice. Les fleurs hermaphrodites sont zygomorphes et quintuple avec une double enveloppe florale. Les cinq sépales sont poilus laineux. Le rose avec quelques nuances de blanc de pétales mesure 10 à 14 millimètres de long et se tient ensemble dans la forme typique de la fleur de papillon. Le drapeau a à peu près la même longueur que le bateau. L’aile émoussée, souvent veinée pourpre, mesure 3 à 4 millimètres de long et est plus courte que le calice. Les légumineuses mesurent de 6 à 8 millimètres de long et ont un peigne recouvert de six à huit épines épaisses jusqu’à 1 millimètre de long. La période de floraison s’étend de mai à juillet. Les fruits mûrissent de juillet à septembre. Nombre de chromosome - Le nombre de chromosome est de 2n = 28. [2] écologie Le sainfoin fourrager est une hémicryptophyte (plante à tige), pionnière du sol brut et profondément enracinée, car elle possède des racines jusqu’à 4 mètres de profondeur pour s’adapter à la sécheresse. [2] Elle a des nodules racinaires avec des bactéries fixatrices d’azote. Sur le plan écologique, les fleurs sont faiblement protérandriques fleurs papillon avec dispositif de pliage. Le drapeau est équipé d’un veinage violet comme une ligne de sève. Lorsque des insectes suffisamment lourds se mettent sur la plante, le bateau se replie. le ventre de l’insecte est couvert de pollen qui sera plus tard réparti sur la couche végétal. À un stade ultérieur de la floraison, les pistils sont libérés. Le nectar est abondant et accessible aux abeilles à langue courte;la plante est donc un bon pâturage pour les abeilles. En plus de nombreuses espèces d’abeilles, des papillons et des syrphes ont également été observés comme pollinisateurs. L’auto-pollinisation n’est pas possible. Les fruits collent aux animaux avec leur surface épineuse et sont ainsi transportés (Velcro étalé). Il est probable que la propagation se fasse également par le biais des ongulés. Occurrence Le Sainfoin cultivé est originaire de la région méditerranéenne, du sud-est de l’Europe et de la Sibérie [3]. Il a été apporté par l’homme avec la colonisation de l’Europe centrale et y est donc considéré comme un archéophyte naturalisé [4]. Au XVIIIe siècle, Il a été cultivé comme plante fourragère en Europe centrale où il s’est répandu de façon irrégulière [3]. Il est presque totalement absent dans les basses terres d’Europe centrale, absent dans certaines régions des chaînes de montagnes basses d’Europe centrale à roche peu calcaire et dans les Alpes à roche peu calcaire;sinon, il se trouve de façon dispersée en Europe centrale [3]. En Allemagne, le sainfoin cultivé n’est que relativement dispersé. On le trouve dans le reste de l’Europe et en Asie occidentale. Dans le Nouveau Monde, il est considéré comme un néophyte. Le sainfoin cultivé colonise les pelouses ensoleillées et sans calcaire, les pelouses semi-arides, les buissons légers et secs, les bords de routes et les remblais. [3] Il prospère mieux sur des sols limoneux et de lœss chauds, riches en chaux, modérément secs, principalement profonds. [3] Dans les Alpes d’Allgäu, il s’élève dans le Vorarlberg am Hirschberg près de Bizau à une altitude de 1500 mètres. [5] Selon Ellenberg, il s’agit d’une plante légère, un indicateur de chaleur, à étalement subcontinental, un indicateur de sécheresse, préférant les endroits pauvres en azote et une espèce d’association de prairies semi-arides subocéaniques (Mésobromion). [6] En Europe centrale, il prospère principalement dans les prairies semi-arides fauchées avec le Bromus erectus. [2] Références individuellesOnobrychis viciifolia Scop., sainfoin cultivé. Dans: FloraWeb.de. Erich Oberdorfer : Flore d’excursion végétale-sociologique pour l’Allemagne et les régions voisines. 8. édition. Verlag Eugen Ulmer, Stuttgart 2001, ISBN 3-8001-3131-5. Page 607. Dietmar Aichele, Heinz-Werner Schwegler : Les plantes à fleurs d’Europe centrale. 2. édition. Volume 2 : De la famille des ifs à celle des papillons. Franckh-Kosmos, Stuttgart 2000, ISBN 3-440-08048-X. Eckehart J. Jäger, Klaus Werner (éd.) : Exkursionsflora von Deutschland - Excursion flore de l’Allemagne. Fondé par Werner Rothmaler. 10ème édition révisée. Volume 4 : Plantes vasculaires : Volume critique. Elsevier, Spektrum Akademischer Verlag, Munich/Heidelberg 2005, ISBN 3-8274-1496-2. Erhard Dörr, Wolfgang Lippert : Flore de l’Allgäu et de ses environs. Volume 2, page 150. IHW-Verlag, Eching près de Munich, 2004. ISBN 3-930167-61-1 Heinz Ellenberg : Végétation de l’Europe centrale avec les Alpes dans une perspective écologique, dynamique et historique (= UTB pour science. Grande série. Volume 8104). 5ème édition, fortement modifiée et améliorée. Eugen Ulmer, Stuttgart (Hohenheim) 1996, ISBN 3-8252-8104-3, p. 1049. Rudolf Schubert, Günther Wagner : Dictionnaire botanique. 12. édition. Eugen Ulmer, Stuttgart 2000, ISBN 3-8001-2742-3, p. 391. Günther Blaich : Fiche technique avec photos.
Délais d’application possibles de Sainfoin cultivé (Onobrychis viciifolia)
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Sainfoin cultivé (Onobrychis viciifolia)
Sainfoin cultivé (Onobrychis viciifolia) enthält 100% Esparsette